Keivan Djavadzadeh

Lui écrire >>

Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication (71e section du Conseil national des universités). Chercheur au Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation (CÉMTI). Docteur en science politique (Université du Québec à Montréal, 2017) 

RESPONSABILITÉS

Responsable de la licence en « Information et communication »

THÈMES DE RECHERCHE

  • Sociologie des médias et de la communication
  • Industrie musicale états-unienne et cultures populaires
  • Genre, rapports sociaux de race et catégorisations
  • Analyse du discours

ARTICLES

  • « The Beyoncé Wars : le Black feminism, Beyoncé et le féminisme hip hop », Le Temps des médias, n° 29, 2017, p. 159-176
  • « Le populaire est-il soluble dans les industries culturelles ? Courants dominants et contraires des cultures populaires » (avec Pierre Raboud), Raisons politiques, n° 62, 2016, p. 5-20
  • « Patricia Hill Collins : l’autodéfinition contre les images performatives ». In Maxime Cervulle, Nelly Quemener et Florian Voros (dir.), Matérialismes, culture et communication, vol. 2, Paris, Presses des mines, 2016, p. 181-194
  • « Trouble dans le gangsta-rap : quand des rappeuses s’approprient une esthétique masculine », Genre, Sexualité & Société, n° 13, 2015

Voir la liste complète des activités de recherche sur le site du CEMTI >>