Programme pédagogique

Journalisme en contexte numérique

  • Résumé (à venir)

Circulation transnationale de l’information

  • Le cours prendra la forme d’un séminaire où chaque semaine seront discutés les textes fondamentaux qui ont permis de structurer un champ de connaissance sur la circulation transnationale de l’information, depuis les débats des années 1970-1980 sur la nécessité d’un Nouvel ordre international de l’information jusqu’aux discussions contemporaines sur la contribution des dits « journalistes citoyens » à la production et à la distribution des nouvelles sur l’étranger à travers une variété de plateformes numériques. Les séances permettront d’identifier les principaux acteurs qui structurent l’écosystème de l’information internationale, leurs stratégies et les enjeux qui traversent celui-ci.

Atelier : Pratiques du journalisme

  • Résumé (à venir)

Approches décoloniales de la culture et de la communication

  • Résumé (à venir)

Publics en situation (post)coloniale

  • Résumé (à venir)

Media, diaspora and migration

  • This course explores the overlappings between the fields of Media Studies and Migration Studies, through the study of three different ways by wich the media determine the individual or collective migration processes : 1) the representations of “the migrant” and constructions of migration phenomenons as a political issue within the public spheres of host-countries ; 2) the international circulation of media images of the “North” as a space of freedom, democracy, and wealth ; 3) the information and communication technologies as supports of diasporic communities and networks of migrant solidarities. The course therefore aims at providing students with a better understanding of the means through which the media frame, enable and sustain migration processes.

Medios alternativos y comunitarios

  • ¿Qué es un medio comunitario ? ¿Qué tan válida es la distinción entre medios comunitarios y alternativos ? Partiendo de datos empíricos y de trabajos de campo, la clase tiene como objetivo analizar diferentes dimensiones de « estos tipos » de medios : su historia, sus ideas y posiciones políticas, sus « batallas de etiquetas », sus militantes, sus formas de organización, sus relaciones con otro tipo de actores y su trabajo concreto cotidiano. Se dará un enfoque especial a los casos latinoamericanos, pero serán estudiados también casos africanos, europeos y norteamericanos. El curso es evaluado con un trabajo de investigación.

Géopolitique et gouvernance du numérique

  • Résumé (à venir)

Cultures participatives et médias numériques

  • Ce cours a pour objectif de mieux cerner et définir la culture de la participation qui touche une partie importante des publics médiatiques, que ce soit par le biais des réseaux sociaux ou des potentialités de publicisation des commentaires sur l’actualité existant sur l’ensemble des plateformes numériques des médias d’information. Qu’ils soient critiques, à visée contre-hégémonique (dénonçant une propagande médiatique et la nécessité d’un contrepouvoir), auto-proclamés « citoyens », simples corrections d’erreurs, ou désirs d’ajouts d’information complémentaires, ces productions sont pensées par leurs auteurs comme des participations à l’espace public qui visent à le régénérer, à l’ouvrir, à l’enrichir. Ces productions participatives portent aussi et avant tout en elles la trace identitaire de ceux qui les ont produites, mais nous serons amenés à en réfuter le caractère égalitaire.
  • Si les mouvements révolutionnaires ou communautaires avaient été les premiers à utiliser les médias pour proposer de nouvelles formes d’actions, la tendance participative qui caractérise les médias actuels avec l’arrivée d’internet a fait émerger une nouvelle silhouette d’activistes. La période actuelle se caractérise par un individualisme plus marqué, mais on peut se demander si les appartenances traditionnelles – parti, syndicat – ont forcément disparu. Elle s’accompagne d’une transformation des rapports entre les journalistes et leurs publics, d’un dialogue généralisé entre producteurs et consommateurs d’information et, au final, d’un brouillage des frontières entre ces deux entités.

Communication publique et politique

  • Résumé (à venir)

Méthodologie de la recherche en sciences sociales

  • Le cours a pour objectif d’initier des étudiants peu expérimentés en recherche en sciences sociales à la méthodologie, de leur apprendre à organiser une démarche globalement cohérente, de faire les bons choix (du sujet et des moyens de leur recherche), de se mettre en capacité de problématiser leur question initiale, et de leur transmettre des manières de faire (de la documentation à l’exploration d’un champ d’investigation, en passant par les techniques d’entretien et d’observation, jusqu’à la bonne manière de structurer un mémoire). Ces aspects seront introduits de manière vivante à partir des terrains difficiles que l’enseignant a lui-même défrichés, en France, en Allemagne et en Tunisie.

Actualité des champs professionnels

  • Ce cours propose un cycle de conférence avec des acteurs professionnels du champ des médias. Organisé chaque année autour d’un thème différent, il permet d’appréhender les mutations contemporaines des pratiques et des trajectoires professionnelles dans le secteur de l’information. Parmi les thèmes abordés durant les dernières années : « Le data journalism : émergence et enjeux » ; « Après #MeToo : genre et pratiques journalistiques » ou encore « Les nouveaux formats de l’information ». Ont été reçus dans le cadre de ce cours des journalistes de la presse écrite (Mediapart, Le Monde, Challenges, Les Inrockuptibles, Libération, Marianne) et travaillant dans le secteur audiovisuel (Canal+, LCI, LCP), ainsi que des producteurs et programmateurs de podcasts ou de capsules vidéos (Brut, Nouvelles Écoutes, Binge Audio).

Atelier de méthodologie

  • Cet atelier animé par la directrice ou le directeur de recherche accompagne la réalisation du mémoire.