Sociologie de la communication


Le cours "Sociologie de la communication" présente les grands courants de recherche qui ont étudié le rôle des médias dans les sociétés contemporaines. À partir des premiers travaux américains des années 1940, le cours aborde la question de l’influence sociale des médias de masse et des limites atteintes par la recherche, obligeant à penser différemment la problématique des effets, mais surtout à envisager les médias sous l’angle des pratiques culturelles, de la réception et de la production de contenus médiatiques.

 

Références bibliographiques indicatives

T.Adorno, Modèles critiques, Paris : Payot, 1984.

W.Benjamin , L’œuvre d’art à l’ère de sa reproductibilité technique, in Essais 3, Paris : Gallimard, 2000.

M.De Certeau, L’invention du quotidien. Arts de faire 1, Paris : UGE-10/18, 1980. ECO Umberto, Lector in fabula, Paris : Grasset, 1986

S.Hall, Codage-décodage , in Réseaux, n° 68, Paris : CENT, 1994 (2ème édition).

R.Hoggart, La culture du pauvre. Étude sur le style de vie des classes populaires en Angleterre, Paris : Minuit, 1970.

P.Lazarfeld et E.Katz, Influence personnelle, 2006, Armand Colin [1ère ed. 1955]

E.Maigret , Sociologie de la communication et des médias, Paris : Armand Colin, 2003.

A. et M.Mattelard, Penser les médias, Paris : La Découverte, 1986.

A.Mattelard et E.Neveu, Introduction aux culturals studies, Paris : La Découverte (Repères), 2008.

M.Mc Luhan, Pour comprendre les médias. Les prolongements technologiques de l’homme, ¨Paris : Mame/Seuil, 1968.

B.Miège, La pensée communicationnelle, Grenoble : Presses universitaires de Grenoble, 1995.

E.Noelle-Neumann, The spiral of silence. Public opinion, our social skin, Chicago/Londres : The University of Chicago Press, 1984.

R.Rieffel Rémy, Sociologie des médias, Paris : Ellipses, 2005.